Nous contacter    Plan du site
Activités 

  

 

Cafés littéraires

Chaque année de décembre à mars, la Bibliothèque publique et universitaire, l'Association des écrivains neuchâtelois et jurassiens et la Société du livre contemporain organisent les désormais traditionnelles rencontres entre des écrivains et leur public, en partenariat avec Les lundis des Mots.
Ces face à face ont lieu le lundi à 18h30 à la salle de lecture de la Bibliothèque publique et universitaire et sont suivis d'un apéritif.

  

 

Programme de la saison 2017-2018

Lundi 4 décembre 2017
Julien Sansonnens – Les Ordres de grandeur – L'Aire
Julien Sansonnens est un condensé de la diversité romande : d'origine fribourgeoise, il est né à Neuchâtel, travaille dans le Valais et a son domicile dans le canton de Vaud où il est député. Editorialiste à l'hebdomadaire genevois Gauchebdo, il publie régulièrement des critiques littéraires dans la partie "Suisse" du magazine Paris Match.
Son deuxième roman, Les Ordres de grandeur, raconte l'histoire d'un présentateur du 20 heures d'une télévision privée qui se lance dans la course au Conseil d'Etat genevois. Mais il se retrouve emporté dans un scandale de mœurs. Ce récit aux allures de polar témoigne du plaisir qu'a pris l'auteur à révéler les dessous de monde politico-médiatique, dans une société romande pur sucre qui s'étend de Neuchâtel à Genève.


Lundi 8 janvier 2018
Tribune des nouveautés

Bernadette Richard - Heureux qui comme - D'Autre part
Plusieurs professions, 35 ans de journalisme, 25 livres, d'innombrables préfaces et participations littéraires dans la presse et divers ouvrages suisses et étrangers, 56 déménagements, toujours au nom de l'écriture qui lui a fait découvrir la planète.
Bernadette Richard vit actuellement dans une forêt, avec ses 7 chats, près du Doubs. Elle a obtenu en 2017 la 16ème commande de l'AACL (Association d'aide à la création littéraire). Ce dernier roman s'intitule Heureux qui comme.


Jean-Claude Zumwald - Un crime ou deux à Mont-Solytude - Mon Village
Publié simultanément à Un passé banalisé, Un crime ou deux à Mont-Solytude est la sixième enquête du détective Victor Aubois. A travers ses investigations, le privé aime scruter la petite et la grande h(H)istoire du XXe siècle. Là c’est le pacifisme européen et le nauséeux négationnisme qu’il revisite à travers les protagonistes d’un crime non résolu survenu en 1947 sur les voies d’un funiculaire des usines Suchard à Serrières.
Le neuchâtelois Jean-Claude Zumwald écrit des nouvelles et des polars. Les énigmes de ces derniers, même anciennes, sont inspirées de faits d’actualité.


Lundi 12 février 2017
Silvia Haerri – Je suis mort un soir d’été – Campiche
Silvia Haerri vit à Genève. Elle partage son temps entre l’enseignement et l’écriture. Elle a publié plusieurs recueils de poésie, des nouvelles et un album pour la jeunesse. Après Loin de soi (2013) et Nouaison (2015), Je suis mort un soir d’été est son troisième ouvrage chez Bernard Campiche. C’est également son premier roman.
Avec sa plume, Silvia Haerri aime s’aventurer là où ça fait mal. Dans Nouaison, elle auscultait avec finesse la grossesse d’une femme à qui l’on avait prédit qu’elle ne pourrait pas devenir mère, de la maturation à l’arrivée de l’enfant. Dans Je suis mort un soir d’été, retenu à la fois pour le Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne et pour le prix du public de la RTS, l’auteure genevoise extirpe à nouveau ce qui se tapit à l’intérieur. De Pietro, cette fois. Architecte italo-suisse installé à Genève, à qui tout semble réussir, il revient à Florence, sa ville natale, au chevet de sa sœur mourante. Il remonte alors le fil de ses souvenirs, jusqu’à ce soir d’été où lui, 6 ans et demi, découvre le mal sournois qui s’empare de sa cadette de trois ans. Suivent la régression, la perte de la parole, les tentacules de « la pieuvre »* qui figent la petite fille, la famille qui implose, puis sa fuite en Suisse et le déni de cette sœur zombie dont il n’a révélé l’existence à personne. Ecartelé entre les injonctions du présent et les rafales du souvenir, Pietro Cerretani va devoir choisir entre silence et parole, imposture et vérité.


Lundi 19 mars 2018
Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF)

Hommage à Yves Velan par Pascal Antonietti
Avec la participation de Cyril Kaiser, comédien
Né à Saint-Quentin le 29 août 1925, d'un père suisse et d'une mère française, Yves Velan est décédé le 6 mai 2017 à La Chaux-de-Fonds. Il est l'auteur de trois romans (Je, La Statue de Condillac retouchée, Soft Goulag), d'un conte (Le chat Muche), d'un pamphlet (Contre-pouvoir) et de nombreux articles. Un quatrième roman, dont il a longtemps retravaillé le texte et interdit sa publication, paraîtra aux éditions Zoé au premier trimestre 2018. Il s'intitule Le Narrateur et son Energumène.
Pascal Antonietti présentera l'ensemble de l'œuvre de cet écrivain majeur et le comédien Cyril Kaiser lira des extraits de Soft Goulag (réédité en 2017 chez Zoé Poche) et de Le Narrateur et son Energumène.

En seconde partie de la soirée, après un apéritif spécial, un auteur francophone s’exprimera dans le cadre de la SLFF.





haut de pagepage précédentepage d'accueil imprimer la page

     
Université de Neuchâtel Site RERO BIS Bibliothèque Information Suisse Bibliopass